lundi 25 mai 2009

"J" moins un

Dernier jour de préparatifs, demain je pars pour Gaillac, la voiture chargée à ras bord de tout ce que j'expose. Il va me falloir faire preuve d'un sens inouï de l'organisation pour tout faire entrer sans que rien ne s'abîme en route. Et cela ne va pas être simple puisque ce que je transporte n'a rien de régulier. Pensez-donc, je vais devoir faire cohabiter deux sculpture aux formes parfaitement biscornues et pas petites avec un tirage photo collé sur aluminium de 120x80 cm. Je viens de la glisser dans mon carton à dessin de même taille, ça protégera des risques d'éraflure (en plus du papier bulle). Le reste, c'est plus simple même s'il y en a beaucoup.
Enfin,  je suis assez contente de mon organisation puisque j'ai réussi à tout préparer dans les temps.
J'avoue que la semaine dernière, je n'étais pas certaine d'y arriver. Mais aujourd'hui, plus d'inquiétude. J'attends juste avec excitation le moment de l'accrochage. Ce qui me soucis le plus, c'est l'installation dans le parc. Pour elle, j'ai un peu le sentiment de travailler sans filet. Aucun préparatif n'est possible. J'ai acheté la ficelle rouge en grande quantité, mais suis incapable de savoir s'il y en aura assez pour monter jusqu'aux frondaisons. Moi qui suis si peu douée en calcul, je suis incapable de vérifier si les 12 kilos que j'ai acheté suffiront pour enrouler tous les arbres jusqu'à la hauteur désirée. Il me manque deux paramètres importants, le poids de la ficelle au mètre linéaire et la longueur totale vu que le diamètre des arbres est très fluctuant. Il ne ne reste plus qu'à espérer que ça colle et à m'adapter au cas où...
Nous avons réservé la nacelle pour jeudi et vendredi, j'espère qu'elle sera au rendez-vous. Mercredi, je commencerais donc à enrouler le fil rouge sur la partie basse de chacun des arbres. Je dis bien commencer, une journée entière ne sera pas suffisante. Mais cela me donnera au moins une idée de la quantité de fil. Enfin, j'espère.

Pour me faire une petite idée de ce que pourrait donner l'expo, j'ai bricolé quelques photos. Mais avant de vous montrer tout cela, voici un plan numéroté du lieu pour vous aider à vous y retrouver
salle_expo_Gaillac_n_

On arrive pas l'escalier que vous voyez à gauche de l'image et l'on rentre là ou vous devinez la petite flèche.

En 1, la vitrine
23_02_09_254_copieb
Ce n'est qu'une ébauche puisqu'il manque un panneau (réalisé mais pas photographié), qu'au sol il y aura un tapis de petites photos (d'où le titre de l'installation : "Tapis de feuilles") et sur la paroi de verre, le poème de Francis Ponge, (si j'arrive à l'écrire dessus).

En 2 et 3, j'accrocherais 4 photos en assez grand format et en 4, un grand panneau de 36 cadres qui ressemblera à cela.
Vous pouvez apercevoir la sculpture
qui sera accrochée dans la salle n°6

23_02_09_267_montage_copie_b

Je me suis trompé de montage puisque dans cette salle là, ce sera plutôt celui là
montage_carr_31bbb

J'ai organisé les trois salles principales comme une montée en puissance de la couleur. Dans cette première salle, je montre les photos plutôt désaturées. Dans la salle suivante, qui a presque la même configuration, seront exposées les photos aux couleurs plus vives.
En 7 le deuxième panneau de 36 cadres
montage_carr__copiebbb

En 8, quatre photos de gros plans :
23_02_09_264_montage_2_copieb

En 9, quatre photos de paysages :
23_02_09_264_montage_b

Et en 10, une photo beaucoup plus grande.
En fin de compte, j'en ai choisi une autre pour des raisons techniques mais l'effet sera identique
23_02_09_271montage_2_b

J'ai gardé pour la fin la petite salle numéro 6 où je vais placer mes rideaux de tulle. Lors de ma dernière visite, nous avons fait une petit essai avec David

HPIM9651b

La photo est médiocre mais la lumière est faible et avec le flash, on ne distingue plus le tulle.
Nous avions prévu de placer dans la petite vitrine de cette salle une de mes sculptures. Mais en voyant le rideau, nous avons pris conscience que cela manquait de cohérence. J'avais imaginé jouer sur le dedans et le dehors en réalisant ces rideaux qui jouent sur la transparence et la légèreté grâce au tulle et au photos de ciels imprimés sur transparents. Une sculpture en bois ne collait pas du tout avec ça. Réflexion faite, nous avons décidé d'y placer une grande photo de ciel.
J'ai vainement cherché dans mes milliers de clichés, celui qui ferait l'affaire, mais trouver une photo verticale qui aurait une assez bonne résolution pour être tiré en très grand format ce n'était pas gagné avec mon vieil appareil. J'ai donc réalisé un montage que j'ai apporté au labo. Le résultat est à la hauteur de mes espérances ...

23_02_09_276_copie

Je ne reviens pas sur la dernière salle, je n'y montre que ma vidéo qui est presque achevée.

J'ai passé une partie du week-end dernier à préparer l'une des sculptures de l'expo, réparer les dégâts d'une mauvais chute, repasser une couche de cire et lustrer le tout. Elle attend sagement dans le garage, enroulée dans une vieille couverture.

Et pour la communication, voici la maquette de mon affiche que j'ai envoyé à l'imprimeur. Elle est imprimé, mais je ne l'ai pas encore vue.

affiche_alixire

Si j'ai le temps et le courage, j'essayerais de raconter ici le déroulement des préparatifs. Mais de toute façon, après le 5, jour du vernissage, je vais me sentir bien libre. Faire un compte rendu de ces quelques jours me sera une agréable occupation...

Posté par lartemizia à 01:19 - Permalien [#]